Accueil News Article News

Finale Océan culture 2022: La chorale Père Emile Bonhomme d’Aboisso domine la compétition

Publie le jeudi 07 juillet 2022

La 31e édition du concours de chant liturgique chrétien, Océan culture, s’est clôturée, dimanche, à la salle des fêtes de l’immeuble Caistab, au Plateau. La chorale Père Emile Bonhomme de l’église catholique Saint Jean d’Aboisso a été sacrée meilleure chorale de l’année. Avec sa mention bien (15,37/20) reçue d’un jury visiblement impressionné par ses performances, cette chorale a distancé fortement ses trois adversaires de la finale à savoir la chorale Les Lévites de l’église évangélique Parole et vie d’Abobo N’Dotré, le Chœur harmonieux de l’église méthodiste de Guiglo et le Chœur Lévite de Dabou classés respectivement 2e, 3e et 4e.

La chorale Père Emile Bonhomme de l’église catholique Saint Jean d’Aboisso, qui était à sa première participation à Océan culture, détient désormais le titre du meilleur groupe vocal chrétien jusqu’à la prochaine édition du concours. Elle succède à la chorale Sainte Cécile de la paroisse Saint François-Xavier d’Abobo. Promu par son animateur vedette Eric Logo, Océan culture, rappelons-le, reste le seul concours national annuel de promotion et de vulgarisation du chant liturgique polyphonique chrétien en Côte d’Ivoire. Il est organisé par l’Unité de production 12 et la Radio Espoir en collaboration avec plusieurs structures partenaires. Les quatre chorales finalistes ont toutes exécuté trois chants : un chant imposé intitulé ‘‘Le Seigneur a fait pour moi des merveilles‘‘ composé par le cardinal Jean Pierre Cardinal Kutwa, un chant au choix en français ou en toute autre langue et un autre chant au choix mais en langue exclusivement ivoirienne. Le président du jury, Jean-Claude N’Guessan et l’archevêque émérite de Grand-Bassam, Mgr Raymond Ahoua, sous l’autorité spirituelle de qui cette finale a été placée, ont salué la contribution de ce concours à l’œuvre d’évangélisation en Côte d’Ivoire.

Source: fratmat.info


Lire aussi

AGENDA

INFOS GAZOILS

Le mercredi 31 décembre 1969 :
Nous Suivre

NEWSLETTER