Accueil News Article News

Couper décaler : Bebi Philip répond au pasteur David Aimé Jérémie

Publie le vendredi 31 janvier 2020

En Côte d’Ivoire, l’artiste Couper décaler, Bebi Philip a répondu au pasteur David Aimé Jérémy à son sujet. Le pasteur qui voulait ressusciter Dj Arafat a annoncé qu’un malheur guette l’artiste ivoirien en 2020.

«J’ai appris dimanche sur les réseaux sociaux qu’un pasteur avait une révélation pour moi et qu’en juillet 2020 j’allais mourir et que je devais faire attention. Ce que je sais, c’est que de la même manière le Dieu donne des révélations, c’est de la même manière que le diable donne des révélations. J’essaie le plus possible de marcher selon les voies de Dieu et ça c’est ma vie. Mais comme il avoue que c’est un message de Dieu, alors on va attendre en Juillet pour savoir si cela vient de Dieu et on saura tous si le pasteur est un envoyé de Dieu. Je demande à mes fans de ne pas s’inquiéter car je vivrai et le plus important pour moi c’est de garder le ciel», a déclaré Bebi Philip.

Après avoir voulu ressuscité le roi du Couper décaler, Dj Arafat, le pasteur David Aimé Jérémie a sévèrement mis en garde l’artiste couper décaler, Bebi Philip, et l’ancien boucantier, Al Moustapha.

Il annonce que la vie de l’artiste, serait en danger. Pour lui, Mister Bbp qui a récemment fait son baptême chrétien, ne s’est pas encore totalement donné à Dieu, et cela pourrait lui être très préjudiciable.

«Dans le songe que j’ai fait, sa vie était en danger. Il s’agit de Bebi Philip. Il a un pied dedans et un pied dehors. Dites-lui qu’on ne séduit pas Dieu. Dites à Bebi Philip qu’on ne trompe pas Dieu. Juillet 2020, c’est pas un bon mois pour lui. Peu importe le lieu où il ira se cacher. Qu’il se ressaisisse véritablement car ce qu’il fait dans le secret, se sait», a indiqué le pasteur David Aimé Jérémie dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

L’homme de Dieu a également mis en garde un autre acteur du Show-business ivoirien, le dénommé Al Moustapha. «Il y a aussi un homme du show-business qui s’appelle Al Moustapha. Dites-lui de se ressaisir. J’ai vu que le mois de Mars 2020 n’est pas bon pour lui. Je ne le connais pas personnellement mais s’il cherche à entrer dans les bois sacrés, cela ne va pas l’arranger. Alors qu’il se repente sincèrement», a-t-il ajouté..

Source: Benin 24 TV

Source: Autre Presse


Lire aussi

AGENDA

INFOS GAZOILS

Le mercredi 31 décembre 1969 :
Nous Suivre

NEWSLETTER